www.search-day.com


12h. Probabilistic Search : la révolution des moteurs de recherche probabilistes




Alors que les moteurs Internet ont progressé de façon fulgurante, l’Enterprise Search fait aujourd’hui figure de laissé pour compte, continuant à utiliser des technologies qui n’ont pas évolué depuis plus de 20 ans.

Le rêve du moteur intelligent qui transforme la vie de l’utilisateur a-t-il fait long feu ?
Non, car une révolution est en marche. De même que le Machine Learning a donné un nouveau souffle à l’Intelligence Artificielle, le Probabilistic Search est en passe de révolutionner le Search. Ce nouveau paradigme de moteur fournit le chainon qui manquait jusqu’ici pour développer les nouveaux usages de l’entreprise digitalisée et transformer enfin l'accès à l'information : motorisation des chatbots, création d’applications contextuelles, adaptation dynamique au profil de l’utilisateur.

Cette session présentera les spécificités des moteurs probabilistes, les problèmes fonctionnels et techniques qu’ils résolvent, et détaillera comment ils permettent de développer enfin les applications intelligentes de demain.

Intervenants

Fabrice Lacroix, Antidot
Fabrice Lacroix, Antidot
Fabrice Lacroix, CEO, Antidot

Le parcours professionnel de Fabrice est intimement lié à celui du développement d’Internet. Il commence sa carrière comme développeur système dans la télématique, le monde du Minitel et des réseaux X25.
En 1994, il participe à la création du fournisseur d’accès Infonie dont il dirige la R&D ainsi que les départements télécoms et systèmes d’information jusqu’à son rachat par Belgacom en 2000. En 2000 et 2001, il crée puis dirige la plateforme de jeux en ligne ZonejeuX.com.
Aboutissement d’un chemin mixant innovation et entreprenariat qui l’a emmené « des tuyaux aux contenus », Fabrice franchit une nouvelle étape vers les données : en 1999 il fonde Antidot et appelle Stéphane Loesel et Jérôme Mainka.
Diplômé de l’ENSIMAG et détenteur d’un Master en informatique de l’Imperial College de Londres, après un passage en DEA à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, il renonce à la recherche pour s’engager dans le développement d’Internet et le logiciel.