#2. I.A. / Recommandation / Decision : une étape est franchie

Jacqueline Sala



Ici nous passons à une dimension supérieure de l’Intelligence Artificielle.

Déclinable dans de multiples domaines, notamment dans le sentiment analysis et le langage tacite, particulièrement prisée par les Instituts d’Etudes qui y voient, enfin, un renouveau à leurs méthodologies.

Au-delà de l’automatisation, nous abordons la captation des intérêts objectifs et subjectifs, désirs, attentes en temps réel. Jusqu’à présent toutes les démarches de recherche et/ou d’enquêtes sont fondées sur un statut cognitif objectivé par toutes les parties : celui qui cherche et celui qui répond. Capables de détecter des blocages, des insatisfactions, la recommandation fondée sur l’I.A. est donc en mesure de suggérer très vite des pistes de solutions ou de ripostes en cas de désinformation ou de fake news.
Point fort : capacitié de la Recommandation par l’IA à modéliser des systèmes : comportements, innovations, biais cognitifs peuvent s’adresser à tous les métiers des organisations et aux formats actuels de la prise de décision, et de ce fait à s'approche des univers de l'accompagnement.

Merci de vous inscrire en présentiel pour cette nouvelle édition de Search-Day. Invitez vos amis !

Plus que jamais les défis que nous allons devoir relever méritent que notre communauté soit solidaire et créative.
Bien-sur le programme va encore s'enrichir mais vous souhaitions déjà vous donner des informations sur les tendances que nous avons détectées.